lienlien
A venir.
lienlien
A venir.
lienlien
A venir.
lienlien
A venir.


Venez participer au soulèvement
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une vie de Hyûga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hijikata Toshizo
Hachidaime Mizukage
Hachidaime Mizukage
Hijikata Toshizo

Messages : 459
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 31

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue354/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (354/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyVen 26 Déc - 23:19




♔Le nom de tes amis !♔

Début de confession


"Citation ici"






Le ciel était dégagé et le chemin de terre nous guidait à l'ombre des arbres aux feuilles jaunissantes. Une légère brise emportait quelques mèches de ma tignasse ébène dans une valse éphémère alors que je fixais bien malgré moi chaque recoins pour m'assurer d'un éventuel danger. Je ne pouvais m'empêcher de remarquer le changement de comportement radical d'Asahi, elle semblait tellement plus sereine et éprise d'une liberté enivrante que cela en étant réjouissant.  

Quelque passants sur la route que je tenais en respect d'un simple regard pour éviter qu'il ne s'approche de manière trop significative de la jeune héritière et puis une question un peu surprenante de la part de ma jeune cousine viens me troubler un instant. Le fait quelle me pose une question aussi simple ne devrait techniquement pas me perturber ou m'handicaper dans mon choix de réponses, et pourtant.  Je gardais le silence un moment continuant le chemin, puis je jeta un bref coup d'oeil par dessus mon épaule en tentant de trouver une réponse agréable et adéquate.

Et bien tu sais Asahi, pour tout t'avouer, le fait d'avoir été seul en grande partie toutes ces années ne m'a pousser que dans une seule voie, le dépassement de moi même à l'entraînement. J'ai très peu de liens sociaux en dehors du tiens, et je n'en cherche pas vraiment, peut être par peur de sembler trop froid sans doute.*

Il est difficile de ce confier aussi ouvertement alors que d'habitude je ne le fais jamais, mais Asahi semblait tellement vouloir en savoir plus sur moi que je ne pouvais pas vraiment lui refuser cette petite confession. Je repris donc un instant avant de questionner cette dernière à mon tour.

Aller à ton tour, dis moi un peu comment tu occupes tes journées jeune cousine ?*

Fatalement j'avais déjà m'a petite idée sur le fait que la vie d'une héritière devait approcher un degré de sociabilité aussi haut que le miens. La situation était cocasse tout de même, nous sommes tous deux enfermer dans une sorte de prison à différent stade de l'échelle sociale qui nous à certainement empêcher de vivre une enfance « normale » comme tout jeune du village.


C'est avec ce questionnement que je continuais d'avancer, d'un pas assuré, mais méfiant et alerte, les heures passaient à toutes vitesse et l'horizon commençait déjà lentement à s'affubler d'un voile sombre. Le temps du campement avait sonné. Scrutant avec attention les environs, une clairière près d'un ruisseau semblait tout indiquée.

Bon Asahi, nous allons camper la pour la nuit, la prochaine ville est a quatre heures de marche mais il n'est pas très prudent d’arpenter les routes la nuit venue, je vais monter ta tente et préparer le feu alors installe toi tranquillement, et concernant la mission, je sais uniquement qu'il s'agit d'une rencontre traditionnelle qui ce fait depuis des générations pour garantir la stabilité de la région, en gros rien de plus que ce que tu sais je le crains. *





.


©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-uprising.forumgratuit.ch
Akira Saïto
Kyūdaime Kazekage
Kyūdaime Kazekage
Akira Saïto

Messages : 370
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 26

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue0/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (0/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyVen 26 Déc - 18:35


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
— Missions —




Une vie de Hyûga Image

►॥

« Ce qui fait l'horreur c'est le désir,et le désir devient monstre »


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••



A la grande surprise d'Asahi , Kenseï se plia à ses désirs . C'est tout guillerette qu'elle sortit de chez elle pour rejoindre la foule affairée. Affairée à les toiser , discrètement, pressant le pas … Notre Kunoichi ne saurait dire si ils agissaient ainsi par habitude ou habités d'une rancœur tenace. La conjoncture n'était pas nouvelle , et d'aucuns diront que leur situation ne fut pas assez difficile pour porter autant de haine dans leur cœur. Haine ? Ou jalousie … ? Que ce soit l'un ou l'autre , notre jeune héritière avait adopté un comportement tout à fait arrogant. Un grand sourire s'épanouissait sur son visage et, la tête haute , les mains sagement croisées dans son dos , elle saluait d'un signe de tête quiconque laissait son regard se poser un peu trop longtemps sur eux.


C'est assez plaisant de les voir s'empresser de détourner le regard , rouges de honte de s'être fait démasqués. Non seulement ils n'aimaient pas se faire remarquer , mais se faire « remarquer » AUX COTES de leur héritière pouvait hautement les discréditer auprès des autres membres du clans. Prendre mon parti s'avérait être dangereux , du moins de leur point de vu . Je ne m'amuserai jamais assez de leur bêtise et , malgré eux , ils constituaient un pur défouloir pour moi. Retourner mes obligations (et bien oui , saluer et prendre en considération chaque membres) contre eux était exquis.

Kenseï s'était sentit obligé de porter ma besace. Quel gentleman je vous jure ! C'est exaspérant … Je donnais un discret coup sur son fardeau et lui glissait entre mes lèvres :



► Tu serais presque bon à marier. Profites en tant que nous sommes dans le village , plutôt faire souffrir mon dos que ma fierté.


J'avais évidemment adapté mon ton afin qu'il comprenne que je ne lui en tenais pas rigueur, bien au contraire. Je devais être tout aussi exaspérante à lui tenir tête en toute occasion. Qu'importe , il me le rendrait bien le moment voulu !


Nos protagonistes quittèrent les quartiers des Hyuugas. L'ambiance devenait déjà plus respirable et les marques d'attentions , plus rares. Les rayons du grand astre venaient s'écraser sur leur visage , découvrant des mines enjouées et avides d'aventures.
Tout était propice à leur départ et semblait leur prédire un voyage des plus agréable.

Ils atteignirent rapidement les grandes portes du village , qu'ils s'empressèrent de dépasser.
Un cri de joie se fit entendre .
Asahi se précipita en avant , le poing levé. Même si la réponse de son cousin l'avait piquée au vif et laissée boudeuse, elle ne pouvait continuer le simulacre bien longtemps. Elle laissait derrière elle les liens qui l'avaient tenue en laisse des mois durant.


► Enfin !



Plus loin , dissimulée à l'orée de la forêt , une ombre était tapie. Immobile
Seul son sourire vint trahir sa présence
« Bon voyage »


۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝




► Tu en sais plus sur cette « mission » diplomatique cousin ? »

Déjà loin du village , nos deux Hyûga s'étaient enfoncés dans la forêt du Pays du feu. Asahi marchait nonchalamment sur le sentier , prenant soin d'être aussi lente que possible. Elle avait délaissé toute ses bonnes manières d'héritière. Si quelqu'un s'était aventuré non loin de la , il n'aurait aperçu que deux ninjas de Konoha profitant d'une belle matinée d'automne. Une brune un peu frêle haute d'à peu près cinq pied, n'ayant pas la musculature d'un ninja chevronné , pourtant loin de celle d'une femme au foyer. Ses yeux et sa tenue trahissait cependant son appartenance au clan Hyûga.
Son cousin , non loin d'elle , aurait cependant dissuadé plus d'un bandit. Son allure austère contrastait assurément …

Asahi se tourna vers lui , d'un air décontenancé . La besace se balançait au rythme de ses pas et rappelait à la jeune femme la légèreté avec laquelle il lui avait répondu un peu plus tôt. Sur le moment , elle n'avait pu qu'être vexée. Enfin... sa bonne humeur avait vite repris le dessus . Ainsi était Asahi. Une vrai girouette.
Après mûre réflexion , elle s'avouait être la première à pousser son cousin à ce genre de familiarité , il aurait donc été mal venu de sa part de lui en tenir rigueur. Elle avait donc laissé tombé pour cette fois-ci.
Mieux , elle s'était ainsi dit que sa bonne humeur devrait les accompagner le plus possible. Et ce n'était toutefois pas le cas.


Par pitié , amuse toi un peu ... On dirait qu'il me mène à l’abattoir ou que le diable se cache derrière le prochain arbre. Pensif ? Attentif ? M'ouais. Tiens tiens … Je me demande bien comment nous pourrions nous occuper tout au long du voyage.
Je reformulais donc ma question à voix haute , désireuse de savoir comment Kenseï pouvait bien « s'amuser » ou « s'occuper ».



۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝


•••

Revenir en haut Aller en bas
Hijikata Toshizo
Hachidaime Mizukage
Hachidaime Mizukage
Hijikata Toshizo

Messages : 459
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 31

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue354/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (354/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyJeu 25 Déc - 22:59




♔Le nom de tes amis !♔

Nouvel horizon


""






Mon attente ne fût point longue, lorsque je lançais un regard par dessus mon épaule, je vis Asahi fin prête et rayonnante comme a son habitude. Quand elle répondit à mon affirmation quand à la tenue vestimentaire dans un cadre diplomatique que j'avais mentionnée plutôt, je n'ai pu qu’esquisser un bref sourire avant de répondre a mon tour.

*Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dis, tu es ravissante en toutes circonstances, mais tu connais comme tu le dis toi même le « fantasme » de la prestance des vieux dirigeants moribonds*

Présenter ainsi ma cousine ne me ravisait guère également, mais ma dévotion va au delà de ce qui fait de moi un prisonnier, ou de la crainte qui fait que si je ne parviens pas à la défendre je serais certainement exécuté sans aucune forme de procès. C'est ce petit quelque chose qu'elle porte en elle qui ne me fait pas craindre l'avenir, qui me permet d'avancer sans appréhension, car je sais que les miens un jour seront libéré grâce à sa clairvoyance et son jugement juste. En la voyant dans sa tenue d'entraînement je me gardais de soupirer en fermant un instant les yeux qui suivi un hochement de tête. Je savais que la raisonner à ce sujet serait impossible. Elle souhaite m'apporter son aide et c'est fort louable, mais ce rôle m’incombe bien plus que a elle, Asahi à un rôle bien plus important à jouer.

*J'accepte ton aide avec plaisir, mais n'en fais pas trop Asahi, ton rôle est bien plus important que le miens et tu le sais, je suis la pour protéger tes idéaux ainsi que ceux de nos frères et soeurs, alors ne joue pas la forte tête sinon tu sais que je vais te sermonner pendant tout le trajet *

Un léger clin d'oeil, une saisie de sac furtive pour ne pas encombrer la demoiselle et nous voilà partit. En poussant la porte du domaine une légère brise fit vibrer le haori noir a capuche que je portais par dessus mes vêtements, mais elle emplissait mes poumons d'un désir d'aventure toujours aussi agréable. Quelque chose qui me fait sortir de mon quotidien, une évasion, un espoir que quelque chose de nouveau vienne embellir ma vie. Les regards de la plèbe sur notre passage étaient toujours autant intriguant. Un brin de jalousie, d'envie et de médisance car nous sommes clairement différent, j'ai fais avec le temps de ce sentiment une force salvatrice que négative, pourquoi porter le poids du jugement sur nos épaules alors que nous n'avons pas choisi notre condition ?

Les larges portes du village s'ouvrent et nous laisses un horizon flou que nous allons devoir découvrir une nouvelle fois elle et moi.




.


©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-uprising.forumgratuit.ch
Akira Saïto
Kyūdaime Kazekage
Kyūdaime Kazekage
Akira Saïto

Messages : 370
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 26

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue0/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (0/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyJeu 25 Déc - 19:15


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
— Missions —




Une vie de Hyûga Image

►॥

« Ce qui fait l'horreur c'est le désir,et le désir devient monstre »


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


« Décidément, tu ne changeras jamais Asahi, difficile de croire que tu es l'héritière parfois »


Ah , un sourire. Que ton visage est bien triste lorsque j'échoue. Non je ne changerai pas, serais tu mon propre reflet ? Petit écho de mon entêtement va... je pourrai te retourner le compliment !


Asahi se contenta d'hausser les épaules et lui tourna le dos. Évidemment ! Cette dernière avait toujours tout fait afin que ce titre ne prenne pas le pas sur sa propre personnalité. L'héritier du clan avait (pour la plupart) sombré dans une sorte de mutisme désespérant. Chacun traduisant sa propre folie dans une sorte d'état maniaque et strict de la conception de l'univers. «Notre destinée est ainsi tracée , il serait futile d'en décider autrement. » Foutaises. La jeune femme se complaisait dans les libertés les plus futiles et l'univers lui semblait , à juste titre , indéfinissable et infini. Qui serait elle , qu'elle haute image d'elle même aurait elle , pour s'imaginer une nanoseconde être d'une si grande importance que l'univers se serait penché sur son existence. Non. Cette immensité n'avait pour seule et unique mission de veiller à l’Équilibre.
L'eau et le feu.
La vie et la mort.
Kenseï et Asahi.


« Tu sais que nous aurions déjà du partir à l'instant, et tu n'es même pas prête »


Asahi posa un regard sévère sur son cousin. Il entamait le rituel bien épuisant du sermon moqueur.


« Tu n'es même pas prête » gnagnagna. Cela ne me surprit même pas. Et quand bien même il eut raison , je ne comptais pas emporter la trousse de la parfaite petite princesse. Mes agissements ne trahiraient pas cette vision du monde qui m'était propre . Des domestiques ? De pauvres gens obligés de servir une femme qui n'avait nullement prouvé sa valeur et mérité pleinement ce traitement de faveur ? Ces personnes qui n'ont, au grand jamais, demandé à avoir une telle situation et subisse au jour le jour les mauvais traitements de maîtres exigeants et sans scrupules ? Bon je l'avoue les Hyuugas n'étaient pas des monstres mais la présence même de La Marque me donnait envie de vomir.


Ils avaient sûrement mieux à faire , c'est bien le dernier de mes soucis .



Je nouais mes cheveux afin d'appuyer mon propos . N'étant pas handicapée ou incapable , si je m'étais contentée de me laisser aller entre leurs mains ... Soyons réalistes , comment pourrai-je représenter un clan sans même savoir m'occuper de ma propre personne. Ridicule non ?


En effet, si il y avait bien une chose sur laquelle Asahi prenait le temps de s'attarder , c'était ses cheveux. Ils brillaient de banalité , mais la jeune femme ne se sentait bien qu'une fois brossés et follement attachés. Cette rupture nette avec les traditions lui permettait de garder les pieds sur terre et la faisait se dresser fièrement, sans honte. Cela pouvait sembler un peu fou , même beaucoup , mais il fallait bien un grain de folie chez notre protagoniste. L'on pouvait avoir la plus grande force d'âme , mais résister à la poigne psychologique du clan laissait toutefois quelques sequelles.
Certes légères.
Mais présentes pour qui savait regarder.


« Aller, je sais que cela t'ennuie mais cette rencontre diplomatique avec les clans mineurs de l'est du pays du feu fais partie de tes obligations, et tu connais le code vestimentaire pour ce genre d’événement Asahi»

 

Code vestimentaire ? Ne suis-je pas à ton goût ?

Elle tira sur son haut d'entrainement, faisant mine de réaliser une grossière révérence. D'une voix gutturale , elle poursuivit :

Je ne voudrais pas briser les fantasmes des ces messieurs mais je resterai ainsi jusqu'à ce que nous arrivions à destination .

Reprenant son sérieux elle acheva :

Je n'ai pas pour vocation de me coincer entre deux bouts de tissus , inutile de prolonger le supplice . Le kimono est déjà soigneusement empaqueté dans mon sac de voyage , je ne te compliquerai pas la tache ne t'en fais pas.


Et ce n'était pas des paroles en l'air . Asahi ne voulait surtout pas créer d'ennuis à son cousin qui payait déjà bien assez pour ses caprices. Sa présence lors de ce voyage n'était en ce sens pas anodin. Il lui permettrait de se tenir en bonne petite fille modèle qu'elle était (ou devait être). Par la même occasion, il rendrait ce voyage un peu moins long . Ce commun accord permettait à Asahi et aux grandes pompes du clan à en venir à un compromis rassurant.
Asahi resterait sage.

۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝



La jeune femme se dirigea dans ses appartement et en revint , sac à la main. Passant la sangle sur ses frêles épaules , elle se planta devant son cousin :

En parlant de cela …

Elle hésita un instant avant de prononcer le mots suivants à toute vitesse :

J'emporte mon nécessaire d'entrainement il faudra bien que je te donne un coup de main si on viens nous déranger je détesterai me sentir inutile et...

Elle reprit son souffle

Il faut bien que je m'amuse un peu aussi !

Asahi ponctua ses dernières palabres d'un sourire entendu.



J'espère que je n'aurai pas à argumenter pendant des heures. Kenseï peut se montrer cruellement implacable concernant ma sécurité et me voir m'exposer aussi impunément risquerait de le rendre plus que désagréable. Qu'importe. La vérité était que je me sentais plus moi même armée qu'habillée d'un kimono. Sortir du village pour passer quelques moments avec mon cousin , sans la pression du clan , allait me permettre de relâcher la pression qui posait sur mes épaules . Oublier pour quelques heures ma situation d'héritière était inespéré. Me dirigeant vers la porte d'entrée de mon « domaine » , j'adressai un discret clin d'oeil à Kenseï :

Et puis , nous serons plus discrets, non ?
Allons-y cousin , ne sommes-nous pas en retard ?

Oui , Asahi pouvait se montrer très pressante lorsque la situation l'exigeait.


۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝



•••

Revenir en haut Aller en bas
Hijikata Toshizo
Hachidaime Mizukage
Hachidaime Mizukage
Hijikata Toshizo

Messages : 459
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 31

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue354/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (354/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyMer 10 Déc - 23:27




♔Le nom de tes amis !♔

Une relation spéciale







Il ne fallut pas longtemps avant que la jeune héritière que fut ma cousine n'ouvre la porte avec son flegme légendaire, une moue sur son visage qui la rendrait presque attachante malgré sa position.
Je ne pouvais m'empêcher de décrocher un léger sourire face à ces répliques avant qu'a mon tour je ne croise les bras et ne dise.

*Décidément, tu ne changeras jamais Asahi, difficile de croire que tu es l'héritière parfois*

Franchisent le pas de la porte qui donnait sur un splendide hall d'entré je pouvais voir le contraste avec mon modeste domicile et également ma vie, mais je me dis aussi que la jeune femme n'avait rien choisi de tout cela, bien au contraire. Même si ses détracteurs sont légions au seins du clan elle porte en elle l'espoir de ceux qui ne parle pas et qui subisse depuis des décennies une tradition bien trop rigoureuse. J'en faisais partie, et je ne m'en cachais pas le moins du monde, ce qui m'a valu les railleries des mes paires, l'abandon de mes aînés et l'ignorance de mes cadets. Asahi était différente, bien qu’élevée pour être une élite elle pensait bien plus à autrui qu'à elle même. Elle prenait bien souvent mon partie quand j'étais en fâcheuse posture et pour cela je lui en suis plus que reconnaissant.

*Tu sais que nous aurions déjà du partir à l'instant, et tu n'es même pas prête.*

Un soupire amusé viens accompagné un regard dans la pièce et quelque chose me perturbait grandement.

*Ne me dit pas que tu as encore renvoyé tous tes domestiques quand même ? Je ne devrais pas être étonné, mais ces gens sont là pour t'aider tu sais *

Je déposais mon sac au sol en sachant très bien la réponse à cette question, mais cela m'amusais d'une certaine manière de le lui rappeler, l'ironie camouflée d'un humour que seul nous deux pouvions comprendre. Je gardais tout de même malgré moi une certaine distance au vu de nos statuts, c'était ainsi, l'honneur restait pour moi une valeur sûr et donc je ne me permettais pas n''importe quelles incartades bien que Asahi me pousse souvent à être plus sociable quand nous sommes uniquement entre nous. Mon comportement envers ma cousine s'apprente bien souvent plus à celui d'un frère protecteur, certainement car j'ai souvent été seul et donc je viens combler ce ressentit par sa présence. Je croisais les bras attendant donc la jeune femme.


*Aller, je sais que cela t'ennuie mais cette rencontre diplomatique avec les clans mineurs de l'est du pays du feu fais partie de tes obligations, et tu connais le code vestimentaire pour ce genre d’événement Asahi *

Un léger clin d'oeil viens accompagner cette tirade avant que j'aille me positionner près de la porte attendant la jeune femme.




.


©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-uprising.forumgratuit.ch
Akira Saïto
Kyūdaime Kazekage
Kyūdaime Kazekage
Akira Saïto

Messages : 370
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 26

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue0/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (0/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyLun 8 Déc - 23:48


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
— Missions —




Une vie de Hyûga Image

►॥

« Ce qui fait l'horreur c'est le désir,et le désir devient monstre »


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••



C'est d'un pénible.


La jeune femme s'étala de toute sa longueur sur le sofa du patio. La concernant, la matinée avait débuté aux aurores. Rien de bien surprenant pour l'héritière d'un clan prestigieux.


Complètement absurde


Ils étaient venus la chercher sur ordre du conseil. Quelque soit l'urgence de la requête , leur intérêt pour le sommeil de notre protagoniste semblait s'être envolé. C'est ainsi qu'elle avait été tirée du lit sans ménagement , un air de défi sur leur visage . De défi ? Quiconque connaissait Asahi saurait qu'un tel réveil aurait valu une sévère cacophonie de cris et brimades. Cependant , tous savaient que même l'héritière d'un clan n'avait mot à dire sur les ordres du Kage. Aussi effrontée fut-elle. Elle les avait donc suivis la mort dans l'âme , les traits tirées , le pas lent.



Et tout cela pour quoi ? Me souhaiter un bonne route ? Comment , par tous les dieux , peut on dire d'une route qu'elle est "bonne" ? Allons bon . Et mon réveil crétin ? *rires*



Asahi n'était pas bien rancunière ni du genre a rester morose pour une histoire d'heures de sommeille perdues . Quand bien même ces dernières lui manqueraient lors de son voyage , elle s'abandonnait volontiers à la fatalité de la situation. Et c'était bien là la particularité de notre Asahi. Certains jugeraient cela de jemenfoutisme , d'autres de positivisme , quelque soit l'appellation , la nature l'avait fait telle qu'elle se trouvait rarement abattue. Une chance. Le clan Hyuuga n'était pas réputée pour sa souplesse ou sa joie de vivre. Bien que la grande guerre ait pris fin il y a de cela plus d'un siècle, les Hyuuga, fidèles à leurs traditions , avaient redoublé d'ardeur quant à la sauvegarde de leur patrimoine.
Et Asahi naquit.
Rayon de soleil surplombant le désert.



Des coups secs à la porte
Elle se précipite
"Kenseï !!"


۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝



« Bonjour Hime sama, je suis prêt à partir pour notre voyage diplomatique »


Au diable les formalités


Asahi grimaça et croisa les bras sur sa poitrine menue :


«Vivement que nous sortions du village. Ces marques de politesse vont finir par me faire rendre mon petit déjeuner»


Tentant vainement de cacher sa joie à le voir , elle l'invita à la rejoindre. La jeune femme n'avait guère d'amis , aussi étonnant cela fut il. Guère de temps à consacrer à sa sociabilité , peu de sollicitude de la part de ses confrères. Son coté visionnaire l'avait écartée de bien trop de frères d'armes. Kenseï n'était pas l'exemple même de la sociabilité ou de l'extravagance , mais lui la soutenait. Mieux , elle voyait au fond de ses pupilles cette fine lueur qui lui redonnait espoir . Son soutien. Bien que suffisant.

Cela semblait insignifiant , mais le sentiment de sécurité habitait le cœur d'Asahi lorsqu'il se dressait à ses cotés.


«Cette escapade promet d'être.... teeellllement intéressante que je suis ravie que tu m'y accompagne.»


Elle accompagna ses paroles d'un rire prononcé, friande de toute forme d'ironie. Il fallait bien qu'elle s'échauffe avant d'entamer toute taquinerie à l'égard de son cousin un peu trop sérieux.


۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝۝


•••

Revenir en haut Aller en bas
Hijikata Toshizo
Hachidaime Mizukage
Hachidaime Mizukage
Hijikata Toshizo

Messages : 459
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 31

Feuille Shinobi
EXP:
Une vie de Hyûga Left_bar_bleue354/2000Une vie de Hyûga Empty_bar_bleue  (354/2000)

Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga EmptyDim 7 Déc - 0:26




♔Le nom de tes amis !♔

Mission diplomatique








 Il faisait bon vivre à Konoha depuis un certain temps, de nombreuses années ce sont écoulées depuis la quatrième grande guerre ninja, bien des visages connus avaient disparus, Naruto reste néanmoins le héros de cette époque, même s'il n'est plus la route continue pour tous et  une paix précaire mais présente c'était instaurée.

La vie quand à elle suivait son court, la plèbe ne semblait pas avoir conscience de tous les déboires politiques et divers conflits que l'extérieur aussi hostile soit t'il pouvait apporter. Grouillant tel une fourmilière bien organisée, les citoyens vaquaient à leurs occupations alors que dans un quartier bien plus enclavé du village les choses étaient à la fois similaire mais différente. Les Hyûga, clan ancestral du village caché de la feuille vivant toujours dans une certaine autarcie au vu d'une hiérarchie stricte et souvent immorale au vu de certains n'avait pas changer de politique avec le temps. Seul les reines ont été modifiées, une nouvelle jeune héritière à pris en main le clan, apportant ses idées bien moins conservatrices que les anciennes.

C'est dans ma chambre au confort spartiate que j'ouvris les yeux aux perles nacrées que je possédais  . Le son de quelques oiseaux gazouillant venait bercer encore quelques instants ma tête embrumée dans des songes récurant. Me redressant lentement sur ma couche dans un léger grincement disgracieux provenant des lattes de cette dernière, je finis par m'étirer et bailler sans gêne aucune. Passant dans ma modeste salle de bain j'aperçois alors mon reflet dans le miroir, celui d'un jeune homme au corps svelte et entretenue à la longue tignasse noirâtre. Pourtant un symbole verdâtre qui viens sacrifier ce front, une marque indélébile qui fait de moi ce que je suis et rien d'autre. Le sceau de la branche secondaire, la servilité éternelle au service de la famille principale, plus jeune je me suis rebellé à de nombreuse reprise face a ce système et j'ai également souffert mille mort en punition pour oser me dresser contre la tradition.

J'ai appris néanmoins à vivre avec cela, ma cousine, la nouvelle héritière du clan, m'a souvent fait prendre raison, c'est une jeune femme de poigne, mais également très pédagogue et je l'en suis reconnaissant et voilà pourquoi j'ai choisi de défendre son idéale. Préparant tout mon matériel d'une manière aussi méticuleuse que possible, j'enfilais mes vêtements et ensuite mon uniforme de shinobi de Konoha. Une fois mes affaires préparées j'avalais rapidement quelque chose pour ensuite aller me présenter aux appartements de l'héritière pour notre voyage diplomatique qui est prévu de longue date. Traversant les allées d'un pas vif et régulier je pose enfin mon regard sur la grande bâtisse bien entretenue, venant frapper à la porte pour attendre quelques minutes avant que la porte ne coulisse j'incline légèrement la tête en signe de respect avant de dire.

* Bonjour Hime sama, je suis prêt à partir pour notre voyage diplomatique *




.


©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
https://naruto-uprising.forumgratuit.ch
Contenu sponsorisé




Une vie de Hyûga Empty
MessageSujet: Re: Une vie de Hyûga   Une vie de Hyûga Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une vie de Hyûga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Uprising Rpg  :: PAYS DU FEU ~ HI NO KUNI :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Quartier du clan Hyûga-